| Vie scolaire | Rentrée scolaire 2015-2016 : vers la dissolution du RPI
A | A

Rentrée scolaire 2015-2016 : vers la dissolution du RPI

Le RPI a-t-il encore une raison d'être ?
Cette question a été posée à plusieurs reprises lors de conseils d'école.

Mis à jour le 02/01/2015 (Réf. 1239)
Les représentants de parents d’élèves ont questionné les municipalités, à l'occasion de différents conseils d'école, sur la volonté de maintenir un RPI. Des parents nous ont souvent interrogés sur l’organisation de nos écoles : difficulté à récupérer leurs enfants à midi ou après l’école pour ceux qui sont sur Jayat (et idem pour ceux de Jayat venant à Malafretaz), trajets en car Malafretaz-Cuet-Jayat entraînant un temps de collectivité plus long, 1 heure par jour (½ h le matin, ½ h le soir), regroupement des plus grands sur la même école : problème de discipline (car, temps de repas….).

Vu les effectifs d’élèves sur les 2 communes, une réflexion des élus s’est engagée. Mettre fin au RPI impliquait de respecter une procédure et une chronologie précise.
Un rendez-vous à l’Inspection Académique a permis d’avoir un accord de principe. Un vote favorable à la dissolution du RPI a été acté aux Conseils Municipaux de Jayat, de Malafretaz, de Montrevel, ainsi qu’au SIVOM. Une information avec questionnaire a été faite par les représentants de parents avec un retour de 75 % oui et 25 % non à la suppression du RPI.
Ce dossier a du faire l’objet d’une validation par le Préfet. Lors d’une rencontre le 11 décembre, aucune réserve n’a été émise de la part des Services de la Préfecture.

Nous devons engager les dernières démarches pour formaliser cette décision.