| Histoire | Naissance de Malafretaz
A | A

Naissance de Malafretaz

La plupart des registres ayant été détruit durant la Révolution, il est difficile de dater précisément certains faits historiques. Bien heureusement, certains vestiges et quelques écrits ont survécu à cette époque...

Mis à jour le 18/09/2014 (Réf. 1087)
Un petit fragment d'un livre, trouvé par hasard en 1849 dans un bureau de tabac à Polliat nous en apprend un peu plus sur l'histoire de notre village. Voici un extrait du texte recueilli :
La ville de Montrevel a été bâtie par Galois de Labeaume qui commença sa carrière militaire à 12 ans ; il n'avait d'autre seigneurie que celle de Valufin, héritage principal de son père. Son mariage avec Elisée de Châtillon le fit seigneur du château de Montrevel. Il n'y avait point d'habitation autour de ce château, il y fonda alors cette ville.
Aimon, Comte de Savoie, lui donna juridiction sur le village de Malafretaz en 1334, il acheta le château de Montfort en 1338, il acheta celui de l'Abergement peu de temps après, il acheta la seigneurie de Saint-Etienne-du-Bois (...)


Malafretaz existait en 1334
Par ce fragment de livre, on apprend que notre commune existait déjà au XIVe siècle. D'ailleurs, c'est également à cette époque que Elisée de Châtillon décéda et fût inhumée à Malafretaz (lire l'article concernant l'église pour en savoir plus).
Mais, si la sépulture de l'épouse du seigneur de Montrevel demeure dans notre village, on peut aisément supposer que le Château de Montrevel dépendait, à l'origine, de Malafretaz.
Ce n'est qu'après que la famille Labeaume eu créé le comté de Montrevel que Malafretaz en est devenu un fief.

Un château à Malafretaz
Alors que louis XIV était Roi de France, une famille Huguenote habitait notre village et possédait un château situé entre les moulins de la Bévière et de Condamnaz. Quand Louis XIV révoca le fameux Edit de Nantes en 1685, la quasi totalité de cette famille fût expatriée à l'exception de deux femmes qui se convertirent au christianisme.
Elle décidèrent alors de faire démolir leur château afin de construire une église au cœur de notre village. Cette église est celle que vous pouvez contempler au quotidien.

Malafretaz à travers les écrits
Les plus anciens registres connus aujourd'hui (actes de naissance, baptême, mariage, décès...) datent de 1635. Nous n'avons malheureusement pas d'information crédible entre 1350 et 1635. Et pourtant, en 3 siècles, Malafretaz a probablement eu une riche histoire...

Le premier cadastre sous Napoléon Bonaparte
Un document unique conservé précieusement à la Mairie
Les contours de la commune ont peu évolué
Malafretaz au XiXe siècle
Equipe municipale ayant mis en place ce cadastre napoléonien
Un document unique conservé précieusement à la Mairie