| Histoire | Malafretaz, historique des municipalités
A | A

Malafretaz, historique des municipalités

Avant la révolution la commune était administrée par le curé officier de l’état civil et par deux syndics receveurs de la contribution.
En décembre 1789 : création des départements et des municipalités.
De 1791 jusqu’à 1876, les maires sont nommés. Le mode de gestion communale actuelle (élection des maires par les Conseils municipaux) se met en place sous la 3ème République.

Mis à jour le 04/03/2015 (Réf. 1358)
Révolution( 1789-1804)
Constituante-législative : Sourd Claude (1790-92)

Convention -1ère République : Bérardan Claude (1792-96)*

Directoire (1795-1799) :
- Perrin Jean-Baptiste
- Mortel Pierre Joseph

Consulat (1800-1804) :
- Pitre Pierre Grégoire
- Sourd Claude
- Favre François

1er Empire(1804-1814) : Pitre Jacques

Napoléon 1er : Pelletier Laurent

Restauration (1815-1830) : Blanc André (1815-17)

Louis XVIII : Bérardan Louis

Charles X :
- Morard François
- Mazuir Claude Pierre (1826-1834)

Monarchie de Juillet (1830-1848)
Louis-Philippe : Brevet joseph (1834 1844)

2ème République (1848_1852) : Blanc André (1844-1852)

Second Empire (1852-1870)
Napoléon III :
- Brevet Claude François Joseph (1852-1860)
- Pitre Denis Marie, Pitre Claude Joseph
- Blanc Joseph (1865-70)

3ème République (1870-1940)
- Pitre Jean-Marie (1870-1884) réélu en 1874-76-78-1881
- Dubois Victor (1884-1908) réélu en 1892-96-1900-1904
- Pitre Emile (1908-1923) réélu en 1912-1919
- Desmaris Alphonse (1923-1925)
- Fromont Auguste (1925-1929)
- Josserand Amédée (1929-1939) réélu en 1935

Etat français (1941-44) : pouvoirs prorogés…

Libération : Josserand Amédée, Président du Comité de libération.

4ème République (1947-1959)
- Pacaud Denis (1945-46)
- Billaudy Claude (1947-50)
- Desmaris Alphonse (1950-1965)

5ème République (1959…)
- Valencin Jean (1965-1977) réélu en 1971
- Morel Jean-Paul (1977-2008) réélu en 1983-1989-1995-2001
- Viviet Alain (2008…) réélu en 2014


Documents extraits des Archives départementales
La 1ère République doit faire face à un double péril : intérieur et extérieur(1ère coalition) ; la levée en masse est décrétée. Les termes de la nomination du Maire et des citoyens conseillers de la commune témoignent de cette période troublée

*Extrait du registre de la Municipalité de Malafretaz :… «  Par devers nous Claude Bérardan, maire, ont comparu les citoyens conseillers généraux de la commune lesquels ont prêté serment entre nos mains de maintenir La Liberté L’Egalité La République une et indivisible ou de mourir à leur poste en la défendant….. »

*L’arrêté du représentant de la Convention Albite daté du 22 prairial de l’An II (1793) portant nomination de Claude Bérardan débute par la formule consacrée : « Liberté, Egalité, Fraternité… ou la Mort.»