Vie communale | Environnement et Citoyenneté | Ambroisie
A | A

Ambroisie

Une plante sauvage qui nuit à la santé...

Mis à jour le 03/01/2015 (Réf. 1243)
Le pollen de l’ambroisie provoque chez de nombreuses personnes des réactions allergiques : 6 à 12% de la population est sensible à l’ambroisie. Il suffit de 5 graines de pollen par mètre cube d’air pour que les symptômes apparaissent. Les plus courants des symptômes sont de même nature que le rhume des foins. Ils prennent plusieurs formes : RHINITE : nez qui pique, coule, éternuements. CONJONCTIVITE : les yeux sont rouges, gonflés, larmoyants et ils grattent.
- Trachéite : toux sèche.
- Asthme : difficulté à respirer, parfois très grave chez les personnes sensibles.
- Urticaire, Eczema : atteintes cutanées (rougeurs, boutons, démangeaisons)
Les symptômes sont d’autant plus prononcés que le taux de pollen dans l’air est élevé.

Pour en savoir plus : www.ambroisie.info

Que faire ?
Sur ma propriété : je l’arrache !
Hors de ma propriété, s’il y en a beaucoup : je signale la zone infestée par un des moyens suivants :
- 1 : Grâce à votre smartphone ou sur le site signalement-ambroisie.fr
- 2 : Votre signalement est reçu par le référent de la commune.
- 3 : Il coordonne les actions de lutte pour éliminer l’ambroisie.

Référent ambroisie de Malafretaz : Karine RAVIER

Ambroisie : une plante sauvage qui nuit à la santé.
Ambroisie : une plante sauvage qui nuit à la santé.